x

Supervision des travaux de réalisation des infrastructures routières et des équipements connexes du projet pilote de bus rapid transit «BRT» à Dakar

Pays de réalisation
Sénégal
Client
Agence des Travaux et de Gestion des Routes (AGEROUTE)
Date de début
Novembre 2019
Date de fin
Avril 2022
Budget Global
3 291 479 035 FCFA TTC
Partenaire(s)
Ingérop Conseils et Ingénierie / Ingérop Afrique Ingénierie

Contexte du Projet :

Depuis 1992, l’État du Sénégal et ses partenaires techniques et financiers se sont résolument engagés dans la réforme du secteur des transports. Celle-ci se précisera pour l’urbain par l’adoption en 1996 d’une Lettre de Politique du sous-secteur des transports urbains. Une nouvelle Lettre de Politique des Déplacements Urbains (LPDU) a été signée en juillet 2015, pour une adaptation plus conforme au contexte actuel des déplacements dans l’agglomération dakaroise marqué par l’adoption du Plan Sénégal Émergent et l’avènement de collectivités locales de plein exercice érigées à la faveur de l’Acte III de la Décentralisation. 
En 2007, il a été élaboré à l’horizon 2025, un Plan de Déplacements Urbains (PDUD) pour l’agglomération dakaroise. Le PDUD est un document de planification et de programmation qui définit les objectifs à atteindre et les actions à entreprendre pour organiser, de façon durable, les déplacements des personnes et des biens dans l’agglomération. Il prône la promotion des transports collectifs et des modes actifs (marche à pieds, vélos, etc.) et la rationalisation de l’usage de l’automobile.
La mise en œuvre du Projet d’Appui au Transport et à la Mobilité Urbaine (PATMUR) , avec l’appui de la Banque Mondiale, a permis à l’État du Sénégal de réorganiser le  CETUD et de réaliser des études importantes pour la réalisation d’un projet phare de transport collectif, à savoir une expérience pilote de bus rapides en site propre à Dakar ou Bus Rapid Transit (BRT) et de son programme d’investissements.
Les résultats des études ont conduit à l’obtention par le Gouvernement de la République du Sénégal de crédit de la Banque Mondiale (IDA), du Fonds Vert (FVC) et de la Banque Européenne d’Investissement (BEI)  pour la mise en œuvre de ce projet phare de transport à Dakar, le « Bus Rapid Transit (BRT) » sur site propre. Le Gouvernement du Sénégal   se propose d'utiliser une partie de ces fonds pour financer le contrat relatif au contrôle et à la surveillance des travaux de réalisation d’infrastructures routières et des équipements connexes du projet pilote de Bus Rapid Transit (BRT).
À cet effet, le CETUD maître d’ouvrage du projet, agissant au nom et pour le compte du Ministère des Infrastructures des Transports terrestres et du Désenclavement (MITTD), a signé une convention de maîtrise d’ouvrage déléguée avec l’Agence des Travaux et de Gestion des Routes (AGEROUTE SENEGAL), maître d’ouvrage délégué, pour la réalisation des travaux d’infrastructures du BRT.

  • favoriser une connexion optimale et une intermodalité avec la future ligne de Train Express Régional (TER), projet structurant, qui reliera le centre-ville de Dakar et le nouvel Aéroport International Blaise Diagne (AIBD) ;
  • favoriser l’utilisation du transport collectif de masse sur site propre pour assurer un déplacement rapide des personnes dans une partie de la ville de Dakar, en conformité avec les documents de planification tels le PDUD et la LPDU ;
  • créer un effet structurant du tissu urbain, en assurant le renouveau de la ville-centre, la reconfiguration des banlieues et le contrôle de l’étalement urbain ;
  • diminuer la congestion routière à l’aide d’un transfert modal significatif, de l’automobile vers le BRT, notamment durant les périodes d’activités où la demande véhiculaire est forte ;    
  • poursuivre la politique de développement du réseau de transport collectif indiquée dans les documents de planification de référence tels la LPDU et le PDUD afin de renforcer le réseau de transport collectif de la région de Dakar.